La Ford Fiesta ST face à ses rivales

Enjouée, efficace et abordable, la toute nouvelle Fiesta ST tente un coup d’état chez les petites GTI polyvalentes. La vieille garde constituée de la Mini Cooper S, de la Clio R.S. 18 et de la Toyota Yaris GRMN livre un dernier baroud d’honneur pour sauver les meubles. La bataille peut commencer.
Texte Jacques Warnery
Photos Chistian Chiquello
Inutile de se mentir, l’actuelle Fiesta ST fait partie de ces révélations du cru 2018. Ou plutôt de confirmation. Quand on connaît l’expertise, l’expérience et la passion des metteurs au point de chez Ford Performance, difficile en effet de parler de réelle surprise. Sauf que leur nouveau bébé marque un progrès réel par rapport à une pétillante devancière déjà pétrie de qualités. Grâce à un châssis largement retouché et la présence d’un différentiel autobloquant de type Quaife monté en série sur la finition d’attaque Pack, elle corrige les deux gros défauts de l’ancienne ST. La motricité, bien souvent fumante avec un pied droit insistant, et la capacité à vous faire perdre quelques plombages au passage d’un dos-d’âne font partie du passé. Son nouveau 1.5 turbo de 200 ch qui tourne désormais sur trois pattes aurait pu tout gâcher. Pas suffisamment en tout cas pour nous empêcher de passer un excellent moment en sa compagnie sur les routes de l’arrière-pays Niçois en mai dernier. D’autant que cette Fiesta en profite aussi pour casser ses prix en facturant ses charmes à près de 5 000 euros de moins que ses rivales… Il vous reste encore 95% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°6134, octobre 2018, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.