Championnat de France de la Montagne : Chamrousse/Turckheim/Limonest

C’est une fin de championnat rocambolesque en Production qui a permis à l’Alsacien Nicolas Werver de remporter son septième titre de champion de France de la montagne. Ce fut en revanche plié dès le dimanche soir de Chamrousse en série sport, entre les deux grands animateurs de la saison, Sébastien Petit et Geoffrey Schatz, à l’avantage de l’Isérois.
Texte Anthony Delahayes
Photos Benoit Gros
La Porsche 997 GT2 jaune et noire redescend, seule, la longue file des voitures stationnées dans la montée de Limonest. Il est 17 heures passées ce dimanche soir, le soleil se fait de plus en plus discret, et Nicolas Werver, à son volant, est prié d’aller se garer à l’écart des autres. Personne ne peut s’approcher de la voiture, encore moins son adversaire Pierre Courroye, vainqueur de la dernière manche mais officieusement vice-champion. Officieusement, car une réclamation est posée à l’encontre de l’Alsacien. Le temps passe, les coups de téléphone se multiplient, le podium des GTTS est suspendu et n’aura finalement pas lieu. Personne ne sait qui est champion. Tout repose sur le résultat de cette réclamation, qui porte sur un élément mécanique de la voiture allemande. Plus tard dans la soirée, le verdict tombe. Nicolas Werver peut souffler. Il est déclaré champion à l’issue d’une saison compliquée… Il vous reste encore 95% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°6134, octobre 2018, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.