Amicalement vôtre : Soheil Ayari et Nicolas Tardif

Photo Frederic Le Floc’h / DPPI

Depuis cinq ans, Soheil Ayari et Nicolas Tardif partagent le même baquet. Commencée lors du GT Tour en 2014, leur association perdure en FFSA GT au volant d’une des deux Alpine GT4 alignées par l’écurie CMR depuis la manche de Dijon.
Texte Jérôme Leclerc
Photo DPPI
Après avoir pratiqué plusieurs sports de haut niveau comme le ski acrobatique ou le golf, Nicolas Tardif, aujourd’hui âgé de 57 ans, a débuté la course automobile en en 2007 en participant aux Rencontres Peugeot Sport. Il pilote alors une 207 en courses Sprint et Relais au sein de l’écurie JSB Compétition. En 2009, il passe à la catégorie GT et côtoie au fil des saisons différents équipiers. Mais l’homme est désireux de toujours mieux faire et si la victoire est un ingrédient qu’il goûte régulièrement, l’ambition de décrocher un titre l’anime depuis toujours. « Je voulais progresser et me suis interrogé sur l’auto, l’équipe et l’équipier qu’il fallait avoir. J’avais conscience de vouloir former un vrai binôme et créer une synergie qui favorise la réussite donc le titre… Il vous reste encore 95% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°6134, octobre 2018, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.