70e Rallye du Mont-Blanc

Photo Gregory Lenormand / DPPI

Vainqueur à Morzine pour la troisième fois consécutive, Yoann Bonato profite de l’abandon de Bryan Bouffier dans l’avant-dernière spéciale pour se relancer dans la course au titre. Déjà remarqué à Rodez avant la trêve, Quentin Gilbert est reparti sur de bonnes bases en cette période de rentrée.
Texte Emmanuel Naud
Photo DPPI
Après deux abandons consécutifs à Gérardmer puis à Rodez, Yoann Bonato est resté légèrement sur sa faim, on peut même dire que le début des vacances estivales devait avoir un goût amer, d’autant que les bonnes performances en WRC 2 en Allemagne étaient effacées par une crevaison puis un abandon sur un problème technique. Autant dire que la reprise du championnat de France au Mont-Blanc est le moment idéal pour repartir sur de bonnes bases et surtout, conserver un espoir de se battre pour le titre face à Bryan Bouffier qui fait son retour après sa violente sortie de route à Ypres. Afin de maximiser toutes ses chances, l’équipe CHL et le duo Bonato-Boulloud ont effectué une séance d’essai préalable sur une route entre les 2 Alpes et l’Alpe d’Huez, une base sensiblement similaire au profil du Mont-Blanc… Il vous reste encore 95% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°6134, octobre 2018, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.