Essai Alpine A110 Cup & GT4

A l’instar de la version de route, les A110 de compétition suscitent forcément la curiosité de tous les spécialistes. A commencer par La Cup, laquelle a déjà débuté dans le cadre d’une formule monotype (lire page 82), puis la GT4, qui parachève tout juste sa mise au point en vue de sa participation au championnat de France de circuits FFSA. Grâce à la complicité du team gardois CMR, nous avons pu tester ces deux autos sur leur habituelle piste d’essai à Alès… En exclusivité, bien sûr !
Texte Nicolas Schatz
Photo Christian Chiquello

u lendemain des 24 Heures du Mans, je taille la route pour Alès. Ayant signé un podium lors de l’épreuve d’ouverture (Road To Le Mans), les images défilent encore dans ma tête. Quelle émotion de se retrouver sur le podium à quelques minutes du coup d’envoi de la course automobile la plus prisée au monde. Et quelles sensations également, sur cette piste hors norme dépassant les treize kilomètres de développement ! Je peux vous assurer que les S Porsche, la ligne droite des Hunaudières ou Indianapolis sont des passages qui marquent un pilote. Et puis après, il y a eu 24 heures de course, splendides ! Nous avons notamment pu suivre Alpine dans la catégorie LMP2. Ce constructeur français, acteur majeur dans le monde de l’endurance fait le buzz depuis quelques mois avec la réédition de l’A110 testée dans ce même numéro. A cela s’ajoute une première déclinaison de course (la Cup) qui a déjà débuté en compétition, puis une autre plus radicale (la GT4) dont la phase de développement vient à peine de s’achever. C’est justement pour tester ces deux bolides que je fais le grand écart entre le Mans et Alès… Il vous reste encore 95% de cet article à lire

Extrait de l’article paru dans Echappement n°611, juillet 2018, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.