Interview : Aurélien Comte

A 29 ans, Aurélien Comte a un parcours atypique et surtout discret. D’une nature plutôt réservée, il a depuis ses premières années en karting mené sa carrière en dehors des filières classiques. Sa rapidité et sa détermination lui ont permis d’être depuis deux ans pilote officiel Peugeot Sport et de défendre les couleurs du constructeur sochalien en WTCR au sein de l’écurie belge du DG Sport.

Propos recueillis par Jérôme Leclerc
Photo : François Flamand / DPPI

 

Aurélien, comment s’est passé le début de ton histoire ?
Mes parents étaient dans le milieu automobile. Papa était agent Ford puis il a monté son écurie. Au début des années 90 nous avons déménagé de Paris à Bordeaux. Je pratiquais le judo et le motocross mais je me suis fait mal, ce qui a mis un terme à ma carrière sur deux roues. Un jour, j’ai essayé un kart de location à Royan et j’ai décroché le record de la piste dès ma deuxième session. Un mois plus tard, à Biganos, l’essai d’un 2 temps 100 cc débouchait sur l’achat de mon premier kart de compétition. La première saison fut bonne avec la victoire en championnat de ligue et une participation à la finale nationale. L’apport de mon père était important. Il me conseillait mais savait garder ses distances afin que je progresse par moi-même. Les années suivantes ont été plus dures, mais grâce à ma victoire au trophée Kart Mag, j’ai bénéficié d’un statut officiel chez Alpha Karting… Il vous reste encore 95% de cet article à lire

Extrait de l’article paru dans Echappement n°610, juin 2018, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.