Coup de projecteur sur… Nicolas Ciamin

Vice-champion du monde JWRC en 2017, pour sa deuxième année en rallye, Nicolas Ciamin gravit les échelons les uns après les autres. Soutenu par Abarth en championnat de France, engagé en WRC 2 sur une Hyundai i20 R5 du Sarrazin Motorsport, l’Espoir Echappement 2014 débute sa « saison 3 » de la meilleure des manières.
Texte Emmanuel Naud
Photo Christian Chiquello
La façon dont Nicolas a progressé au cours de ses deux dernières années en championnat du monde FIA des rallyes Junior était assez impressionnante. Il est facile d’oublier le peu d’expérience qu’il a eu lors de sa première apparition sur la scène mondiale, mais il s’est montré très rapide et sa victoire au rallye de Finlande l’été dernier en était la preuve. » Les mots de Malcolm Wilson, le directeur de M-Sport sont élogieux pour un pilote de 20 ans qui a débuté le rallye en 2016. Et pourtant, Nicolas Ciamin a bien failli ne jamais se lancer dans cette discipline. « Ma première expérience en sport automobile je l’ai eu sur circuit, lors des Rencontres Peugeot Sport car je n’avais pas encore l’âge minimum pour rouler en rallye, explique le jeune homme. J’y ai vite pris goût et j’ai rempilé une deuxième année. De ce fait, je ne me suis même pas posé la question de rester dans cette discipline. Mais, lorsque j’ai pu effectuer une vraie séance d’essai sur une base fermée avec une 208 R2, j’ai tout de suite vu que c’était là que je voulais êtreIl vous reste encore 95% de cet article à lire

Extrait de l’article paru dans Echappement n°610, juin 2018, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.