Andros Sport 01, l’électrique qui fait fondre la glace !

Toujours en quête de nouveautés, la série hivernale s’apprête à expérimenter une Silhouette à motorisation électrique. Destinée au départ à évoluer parmi les « thermiques », cette future formule – dont voici l’essai du premier prototype – pourrait à terme remplacer les autos de pointe sur la glace.
Texte Yoann Bonato
Photos Bernard Bakalian
Ne te presse pas à vouloir conduire trop vite la CX. Quand tu auras le permis, soit les voitures voleront, soit elles n’auront plus de moteur thermique. » Souvent, je repense à cette phrase de mes parents lorsque j’insistais pour prendre le volant de leur voiture afin d’effectuer les derniers lacets menant à ma station des Deux Alpes alors que je devais avoir à peine douze ans. Et bien aujourd’hui, me voilà au volant de la nouvelle « Andros Sport 01 » 100 % électrique fabriquée par Exagon Engineering, l’équipe de Luc Marchetti. Au final, ils n’avaient pas tout à fait tord dans leur propos, mais il reste encore du boulot avant que nos bons vieux et bruyants thermiques ne disparaissent.
Pour la petite histoire, c’est avec Luc « himself » que j’ai travaillé pour la première fois avec un ingénieur. C’était en 2004, avec une Citroën C2 Super 1600, lorsqu’il était mon ingénieur châssis. Quand nous nous sommes retrouvés sur le circuit de Serre Chevalier cette année, il ne m’a pas reconnu. J’ai dû prendre un sacré coup de vieux. Pourtant, il me reste encore pas mal de cheveux ! Bref, les souvenirs lui sont revenus rapidement et nous avons rigolé ensemble de cette période et des débuts de la Super 1600… Il vous reste encore 95% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°607, mars 2018, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.