Championnat de France de rallycross 2018 : un millésime prometteur

On ne sait pas encore quels seront les heureux élus à mettre la main sur les premières récoltes à l’automne prochain, mais force est de constater que cette saison 2018 pourrait bien se solder comme un cru exceptionnel dans l’histoire du rallycross français.
Texte Nicolas Dubernard
A vrai dire, ne comptez pas sur nous pour vous dresser déjà méthodiquement une liste des favoris parmi les 32 voitures amenées à concourir cette saison dans les rangs de la catégorie reine du rallycross. Au bas mot, ils sont déjà une petite dizaine à convoiter les plus hautes distinctions.
Titré champion de France pour la deuxième fois de sa carrière en octobre dernier sur la piste de Dreux, Fabien Pailler ne cachait rien des difficultés qui ne manqueront pas de se dresser sur sa route à l’heure de remettre son trophée en jeu. « De mémoire, je ne me souviens pas d’avoir vu autant de voitures au départ d’une saison de rallycross. Avec plus de 20 voitures chaque week-end, il faudra être intelligent dans sa construction et dans la gestion de ses week-ends car la moindre erreur a de grandes chances de se payer cash… » souligne Fabien qui poursuivra sa route en compagnie de son frère cadet – Jonathan – au volant d’une Peugeot 208 revue et corrigée durant l’intersaison par la structure éponyme la plus titrée de l’histoire de la discipline… Il vous reste encore 95% de cet article à lire

Extrait de l’article paru dans Echappement n°609, mai 2018, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site https://www.hommell-magazines.com/magazines-automobile/echappement/numero-609.html?from=WEBSITES

Les commentaires sont fermés.