Toyota espère se refaire en Corse

Après un rallye du Mexique peu fructueux (2 points pour Latvala), le team nippon à débarqué la semaine dernière (mercredi 14 mars) en Corse afin de configurer le meilleur set-up pour ses Yaris. L’an dernier, Jari-Matti Latvala avait sauvé sa quatrième place d’un dixième de seconde après 316,80 km d’épreuves spéciales. Il avait empoché aussi, les précieux cinq points de la Power-stage. Toyota avait impressionné pour un retour dans le monde du rallye après 16 ans d’absence. Cette année après un début de saison prometteur, la Yaris ne pointe qu’a la quatrième place du classement « constructeur », et le trio Latvala, Tänak, Lappi occupe respectivement la 5e, 6e et 7e place au classement « pilotes ». « Nous n’avons pas réalisé un rallye du Mexique escompté, en rencontrant quelques soucis de chauffe » lâchait Tom Fowler, ingénieur de la voiture d’essais. « Notre politique pour la saison est d’essayer d’avoir lors de chaque rallyes, deux pilotes qui marquent des points. Nous comptons sur le prochain Tour de Corse pour nous rattraper .
C’est Juho Hänninen, relégué au rang de pilote d’essais, qui débutait sur la base de Canale di Verde, longue de 3,5 km en Castagniccia (Haute-Corse). Deux jours après, le boss Tommi Makinen a débarqué en compagnie de Latvala. Puis, le lendemain (samedi 17), c’est l’estonien Tänak, nouvelle recrue de l’équipe, qui configurera la Yaris à sa sensibilité. Une série de cinq jours d’essais qui prendra fin le dimanche (18 mars) avec, cette fois-ci, la participation de Esapekka Lappi. Texte et photos Alain Camoin

Les commentaires sont fermés.