Essai BMW M4 CS

Prenez une BMW M4 Pack Compétition, ajoutez une poignée de chevaux, ôtez quelques kilos, optimisez un peu le châssis, habillez-la d’une parure plus agressive et salez abondamment la note : vous obtiendrez alors une M4 CS qui sent à première vue le bon vieux coup marketing. Sauf qu’une fois chaussée de pneumatiques semi-slick, cette Club Sport hausse fortement son niveau de jeu… Et cela change tout !
Texte Jacques Warnery
Photos Christian Chiquello
Whaou, trop belle ta BM ! » Le conducteur de la camionnette stationnée à nos côtés à la station-service n’en revient toujours pas. Après l’avoir mitraillée sous toutes les coutures avec son téléphone portable, il ne peut s’empêcher ensuite d’appeler un de ses amis pour lui faire partager sa découverte à grands coups de superlatifs. A l’heure où le climat autophobe devient de plus en plus étouffant, où le 80 km/h sur route est accepté avec un triste fatalisme, où la moindre sportive croule sous les taxes assassines, ce type de réaction fait plaisir à voir et à entendre.
Bien que moins démonstratifs, les nombreux pouces levés et regards appuyés rencontrés tout au long de notre essai redonnent aussi une lueur d’espoir aux automobilistes passionnés. Ils prouvent aussi que la magie M4 continue d’opérer, malgré ses quatre ans au compteur… Il vous reste encore 95% de cet article à lire

Extrait de l’article paru dans Echappement n°608, avril 2018, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.