Alpine A110 GT4 : génération spontanée

Alors que parallèlement au lancement de l’A110 de série, Signatech développait une version circuit destinée à l’Alpine Europa Cup, le bureau d’études de l’écurie berrichonne s’est attelé en secret à la genèse d’une version GT4 plus musclée car destinée à croiser le fer avec les illustres habitués de la catégorie que sont Porsche,
McLaren, Audi, BMW et leurs « amis » …

Texte Jérôme Leclerc
Photos Laurent Lacoste
C’est sur le circuit de Lurcy-Lévis, que nous avons pu assister au déverminage de la dernière-née de la branche sportive d’Alpine. Elaborée dans l’ombre de la version Cup, la GT4 semble un pari osé comme les aiment Philippe Sinault et son équipe. Partir d’une feuille blanche et produire en quelques mois une auto destinée à passer au crible d’une BoP (Balance of Performance) sans scrupule dans l’optique de batailler avec les principaux constructeurs de GT dans des championnats relevés tant en qualité qu’en quantité ne manque pas d’ambition et de caractère.
C’est donc le samedi 24 février, sous un timide soleil et au milieu d’une campagne encore blanchie par le givre que nous est apparu, à mesure que le hayon du semi-remorque de course de l’écurie s’ouvrait, le premier exemplaire de l’A110 GT4… Il vous reste encore 95% de cet article à lire

Extrait de l’article paru dans Echappement n°608, avril 2018, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.