Volkswagen Polo GTI : catégorie gros cube

La toute nouvelle Polo GTI ne pouvait pas rester les bras croisés dans un segment de sportives polyvalentes en pleine ébullition. En arborant les trois lettres magiques, la GTI avale un 2.0 litres suralimenté rare dans la catégorie. Mais ce « gros cube » de 200 ch sera-t-il suffisant pour s’y faire une place ?
Texte Jacques Warnery
Photo VW

Cela va peut-être vous étonner, mais la Polo est plus vendue que la Golf en France. Et, arrivée il y a quelques mois seulement, sa sixième génération se donne les moyens de consolider son leadership commercial. Pourtant, sa version GTI digère plutôt mal ce label. Il faut dire que cette appellation a toujours profité davantage à la Golf, laquelle a construit une bonne partie de sa légende autour de ces trois lettres magiques. Alors, quand cette dernière reste le maître étalon dans sa propre catégorie sans pour autant se montrer la plus radicale, la Polo se contente de faire de la figuration. Et pas besoin de consulter les manuels d’histoire pour s’apercevoir qu’aucune Polo sportive n’a jusqu’ici laissé de souvenirs marquants chez les petites turbulentes. Peinant à se faire un nom au sein d’une famille Volkswagen où l’échec est un gros mot, la fourmi reste coincée dans son rôle de bourgeoise étriquée, à l’ombre de cette grande sœur décidément bien encombrante. Pas simple quand ses concurrentes directes affichent toutes une forte personnalité… Il vous reste encore 95% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°606, février 2018, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.