Dominique Vuillaume : le gentleman montagnard

Figure incontournable du GT de Série au volant de ses Porsche, à plusieurs reprises titré, le Haut-Saônois a décidé de tirer un trait sur les courses en moderne après quinze ans de fidélité à la discipline. Son avenir passera désormais par le VHC.
Texte Nicolas Guillaume
Photo Benoît Gros

Il a débuté sa carrière sur le tard, à trente-huit ans, et il n’a jamais levé le pied ensuite. Pour rattraper le temps perdu, sans doute, mais aussi et surtout pour assouvir une passion qui couvait depuis sa plus tendre enfance : « Je suis originaire de Lure, en Haute-Saône, petite ville qui a été le fief de plusieurs pilotes de renom comme Jacques Henry et Aimé Dirand. J’ai aussi baigné dans le milieu de l’auto car mon père était comptable dans un garage. J’ai donc eu très tôt cette attirance pour la voiture en général et la compétition en particulier… Il vous reste encore 95% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°605, janvier 2018, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.