Essai Toyota Etios R4 kit « Oreca »

Le kit R4 élaboré par Oreca à la demande de la FIA est déjà pratiquement opérationnel. Avec la complicité de la firme varoise le père « freine tard » a pu tester pour nous ce « Meccano universel » sur une spéciale du rallye Monte-Carlo. Attachez votre harnais, ça va secouer !
Texte François Delecour
Photo Chritian Bedeï
Oreca ! Qui n’a jamais entendu parler de la société varoise créée par Hugues de Chaunac en 1987 ? Présent sur tous les fronts aussi bien en circuit, rallye, rallycross ou rallye raid, l’essor du groupe s’étend également dans l’activité de diffusion de pièces et accessoires de compétition. Début 2017, la FIA désigne Oreca comme fournisseur exclusif pour développer et commercialiser un nouveau kit R4 et ce pour une durée de trois ans. Un ensemble de pièces qui peut être adapté sur tous les modèles construits à plus de 2 500 exemplaires sur douze mois. Il propose un moteur de 1600 cm3, une transmission intégrale, les suspensions et les freins. Sur la base d’une Toyota Etios, l’entreprise basée à Signes a déjà démarré les premiers tests de sa R4 « de démonstration » avec l’appui de Stéphane Sarrazin, nommé pilote de développement. Le jeune espoir finlandais Teemu Suninen ainsi que Raphaël Astier ont rejoint les rangs de l’équipe pour participer eux aussi au programme d’essai. Alors évidemment, lorsque à Echappement on m’a demandé de réaliser un essai de cette auto sur les routes du Monte-Carlo, au cœur de la fameuse étape chronométrée du col de Faye, moi aussi j’ai répondu présent… Il vous reste encore 95% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°604, décembre 2017, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.