Essai Hyundai i30 N

Jusqu’ici, Hyundai n’était jamais parvenu à se forger une réputation dans la catégorie des compactes ultra sportives. La i30 N est la première à se donner les moyens de ses ambitions. Explications…
Texte Jacques Warnery
Photo Hyundai

La i30 N doit d’abord offrir de l’émotion et donner le sourire à son conducteur. » La citation vient d’Albert Biermann. Interlocuteur privilégié de la nouvelle branche sportive Hyundai, cet ingénieur allemand connaît son dernier bébé sur le bout des doigts. Derrière l’inévitable discours « corporate » qui sent bon la piqûre de rappel, notre homme dispose d’une vraie culture des véhicules haute performance. Quand on a passé trente ans chez BMW M, cela aide. Prononcée devant un parterre de journalistes spécialisés, cette phrase me revient immédiatement à l’esprit au moment de m’élancer avec notre i30 d’essai sur le circuit italien de Vallelunga. Casqué et bien sanglé dans le baquet, je n’attends plus que le feu vert derrière un instructeur du circuit romain. Après quelques virages seulement, j’en viens vite à maudire notre « pace car » du jour d’imprimer un tel rythme d’escargot… Il vous reste encore 95% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°603, novembre 2017, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.