Essai Porsche 911 GT3 : atmosphérique sous pression

© Christian Chiquello

La GT3, c’est la plus pure des 911. Celle qui reste fidèle au flat-six atmosphérique à l’heure où les turbos sont rois. Pour combien de temps ? On n’en sait rien, alors vivons l’instant présent et profitons pleinement de cette nouvelle pépite de 4,0 litres et 500 chevaux qui enflamme les cœurs et les gommes à chaque accélération !

Texte Jacques Warnery
Photo Christian Chiquello

Circuit de Dreux. L’ami Barrichiquello me réclame encore quelques passages virils. Je ne me fais pas prier : à bord de la toute dernière GT3, les heures supplémentaires comptent double ! Soudain, un des responsables de la piste me fait signe de m’arrêter et me glisse : « Peux-tu enlever la position sport des échappements ?  » « Euh, c’est que je suis déjà en mode normal. » « Ah d’accord, c’est vrai que nous avons le même problème sur la nôtre. Nous avons dû mettre une sourdine. » Bâillonner une telle voix, en voilà des façons ! Satanées normes de bruit, va ! Depuis la génération 991, le merveilleux flat-six ne se voit plus sous le capot arrière de la GT3, mais qu’est-ce qu’il s’entend ! C’est un instrument de musique envoûtant directement connecté au pied droit de son conducteur…

Il vous reste encore 95% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°602, octobre 2017, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com

 

Les commentaires sont fermés.